“L’or de notre vraie nature ne peut jamais être terni.
Dans les moments où nous nous rappelons et croyons en la bonté de notre être, nous nous ouvrons à la joie, à la paix et à la liberté. » Tara Brach

“The gold of our true nature can never be tarnished.
In the moments of remembering and trusting this basic goodness
of our Being, we open to happiness, peace, and freedom.”
⁓Tara Brach

Bonjour!

Quelle belle journée pour vous écrire! Jeudi le 20 mai était le dernier jour de la session de printemps. À la fin du cours de soir, cours de yoga régénératif et méditation, alors qu’on se dit au revoir, Jessica dit : « ah! Que ça me manque l’invocation que nous chantions ensemble au début lorsque nous étions en présentiel »:

Et tous commence à chanter! Quel beau moment remplie de tendresse et de nostalgie! Merci à tous qui ont poursuivi les cours via Zoom durant la dernière année. Vous m’avez permis comme l’invocation le dit si bien, de m’ouvrir à la Lumière, cette présence bienveillante qui est en moi et tout autour de moi. Présence qui est toujours là et emplie de paix. Cette présence est intime, libre et brille en chacun de nous. Vous avez été cette Lumière.
Je comprends que Zoom n’est pas comme être là en présentiel, mais chaque cours je sentais votre présence et ça me donnait l’énergie et la volonté de vous offrir le meilleur de moi-même. Merci. Et que vous preniez le cours avec le groupe ou en différé, vous avez été plusieurs à m’écrire pour me témoigner le bien-être que le yoga et la méditation apportait à votre journée.

J’ai débuté mes vacances par une semaine à Charlevoix. Une grande fatigue physique s’était installée depuis quelques semaines. La pandémie, l’accompagnement de ma maman, des rénovations de cuisine qui ne finissent pas de finir, ont eu raison de mon énergie vitale. La connexion à la nature est définitivement le meilleur remède avec le sommeil. Admirer le paysage grandiose, des petites fleurs sauvage à la beauté de l’aube à travers les arbres m’ont rappelé notre fragilité et le cadeau qu’est notre vie. Et malgré tout, comme le dit si bien Tara Brach :

“Possiblement une des plus grande tragédie de nos vies est que la liberté est possible, et pourtant nous pouvons passé des années piégés dans les même vieux schémas…

Nous voulons aimer les autres sans retenus, vivre authentiquement, respirer la beauté autour de nous, danser et chanter.
Et pourtant, chaque jour nous écoutons des voix intérieures qui gardent nos vies petites. »

Il m’apparait donc impératif de prendre des pauses régulièrement pour contempler, me recentrer et me rappeler ce qui est essentiel et vital pour développer une résilience qui me permet d’être heureuse et sereine avec tous les changements inévitables de la vie. Ces pauses prennent plusieurs formes selon qui nous sommes : marche dans la nature (le parc du coin et aussi valide que les forêts de Charlevoix), écouter de la musique, faire du yoga, jogger, caresser son animal de compagnie, parler à un ami, dessiner, écrire, méditer pour 5 minutes ou faire une retraite. Tout est valable!

Cette année j’éprouve le besoin d’un long dimanche, un Sabbath, un septième jour de repos pour méditer ma relation avec l’éternel (essence qui ne change pas) et trouver plus de paix dans ces temps d’anxiété parmi les 10 000 joies et peines et dégâts que les humains créent et aussi la beauté magnifique de la vie. Cette paix que je retrouve en méditant et en vivant en pleine conscience est le cadeau de notre pratique. Pour moi, je dois simplement me tremper dedans plus souvent (à l’instar d’Obélix) pour maintenir équanimité et sérénité.

En me promenant dans la forêt, la diversité des arbres me rappelle notre unicité. En observant les arbres avec une écorce épaisse et les arbres avec une écorce très mince, je pense toujours à notre expression québécoise : ‘Avoir la couenne dure’. Et je me demande s’il est mieux d’avoir la couenne dure c’est-à-dire les nerf solides, endurcis et être résilient ou avoir le cœur tendre. Une enseignante du Dharma (la voie Bouddhiste), Roshi Joan Halifax, parle de cultiver un dos fort et un devant doux (strong back and a soft front). Cultiver des frontières saines (‘avoir une colonne’) qui nous permet de garder notre cœur ouvert. c’est trouver l’équilibre entre prendre soin de soi et prendre soin des autres. Sans une colonne forte, nous tendons à fermer nos cœurs. Nous cherchons une relation équilibré entre l’équanimité et la compassion. C’est notre capacité de maintenir une attitude de calme mentalement et émotionnellement. Ça nous permet d’être enraciné, solide dans la vie telle qu’elle est au lieu de s’inquiéter pour le futur et d’espérer que les choses soient différentes. Cultiver cette qualité nous permet de rester ouvert à la vie sans se fermer ou s’effondrer.

Quand nous cultivons une colonne forte et un devant doux, nous avons la résilience de faire face aux tempêtes de la vie avec force, sagesse, grâce et un cœur ouvert. Et nous développons l’habilité de grandir grâce à ces défis. Et j’ajouterai, de découvrir la liberté de faire des erreurs!
Alors cet été, regardez les arbres et inspirez-vous d’eux pour avoir la couenne dure et le cœur tendre!

« Ceci est mon souhait pour vous :
Réconfort dans les jours difficiles,
Un sourire lorsque la tristesse s’introduit,
Des arc-en-ciel à la suite des nuages,
Un rire qui touche vos lèvres,
Des couchers de soleil pour réchauffer votre cœur,
Des câlins quand l’esprit s’affaisse,
De la beauté pour vos yeux,
Des amitiés pour illuminer votre être.
La foi pour croire,
De la confiance quand vous doutez.
Le courage de vous connaitre,
La patience d’accepter la vérité,
Et l’amour pour compléter votre vie. »
Ralph Waldo Emerson

YOGA ET MÉDITATION DE PLEINE CONSCIENCE
À L’AUTOMNE

Je vous reviens en août pour la suite des choses.
Session d’automne: en présentiel? Oui? Non? Les deux? On verra ce que la santé publique conseillera!
Profitez de l’été, de vos proches et de la nature.
Vous êtes là dans mon cœur remplie de gratitude pour la chance de vous connaître.

Dominique xx

Méditation de Tara Brach

Je continue à traduire les méditations de Tara Brach. Vous pouvez les retrouver sur mon site internet ou sur Insight timer et sur le site de Tara Brach : https://www.tarabrach.com/french/
La dernière : Réflexion guidée : amener RAIN à la peur.
Résumé: Dans cette courte pratique nous explorons comment la Pleine Conscience et la Compassion de RAIN (un acronyme qui veut dire « pluie » en anglais et qui est un moyen Mnémotechnique utile pour pratiquer la Pleine Conscience et la compassion) nous libère de l’emprise de la peur. Ceci est un extrait du discours “Facing pandemic fears with an Awake Heart.”
https://insighttimer.com/tarabrach/guided-meditations/reflexion-guidee-amener-rain-a-la-peur

ROSEMÈRE VERT, VOUS CONNAISSEZ?

Rosemère Vert est un organisme à but non lucratif fondé par des citoyens de Rosemère dont Julie Maurais une élève de longue date. Sa mission est, entre autres, de protéger le site du golf de Rosemère. Il a participé au concours de David Suzuki Demain Le Québec, et se retrouve parmi les 10 finalistes (sur 107!) des meilleures initiatives citoyennes.

Parmi les prix possibles, il y a le prix coup de cœur pour lequel les gens peuvent voter. Voici le lien pour voter pour leur excellente initiative! http://wshe.es/J19Vb98f

Aussi, une manifestation est organisée le 14 juin à 18h30 en face de l’Hôtel de ville de Rosemère pour la protection du golf. Tous les renseignements sont sur leur page web: www.rosemerevert.ca

Voir tous les cours